All posts by admin

Mississippi Highway 531

Mississippi Highway 531 (MS 531) is a state highway in central Mississippi. The road starts at MS 28 near Taylorsville and travels northeastward. It crosses from Smith County to Jasper County, and ends at MS 18 in the town of Bay Springs. The route was designated in 1956 along its current alignment, and it was paved by 1960.

All of MS 531 is located in Smith and Jasper counties. The route is legally defined in Mississippi Code § 65-3-3, and is maintained by the Mississippi Department of Transportation as part of the state highway system. The section in Smith County was designated as Staff Sergeant Mark Haskin Eaton Memorial Highway in 2011, commemorating a member of the Army Special Forces killed in the Vietnam War. Around 2,100 vehicles use the highway on average each day.

The highway starts at its T-intersection with MS 28, east of the town of Taylorsville. The road travels northward through the forest and turns northeastward at County Road 10-B (CO 10-B). It travels to the intersection of CO 15 and CO 33, passing by the unincorporated area of Old Taylorsville. MS 531 then continues northeastward to CO 99, where it shifts eastward slightly. The route crosses the county line into Jasper County

Brazil Home PELE 10 Jerseys

Brazil Home PELE 10 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, and it soon enters the corporation limits of Bay Springs lint razor. The road ends at MS 18 in a T-intersection past CO 9.

MS 531 was designated in 1956 to a gravel road from MS 20 near Taylorsville to MS 18 near Bay Springs. The route was paved by 1960, and MS 20 was renumbered to MS 28. The highway has not changed significantly since.

Route map:

LightScribe

LightScribe is an optical disc recording technology that was created by the Hewlett-Packard Company. It uses specially coated recordable CD and DVD media to produce laser-etched labels with text or graphics, as opposed to stick-on labels and printable discs. Although HP no longer is developing the technology it is still maintained and supported by a number of independent enthusiasts.

The LightScribe method uses the laser in a way similar to when plain data are written to the disc; a greyscale image of the label is etched onto the upper side of the disc. In the beginning, the discs were available only in a sepia color but today are available in many monochromatic colors.

The purpose of LightScribe is to allow users to create direct-to-disc labels (as opposed to stick-on labels), using their optical disc writer. Special discs and a compatible disc writer are required. Before or after burning data to the read-side of the disc, the user turns the disc over and inserts it with the label side down. The drive’s laser then etches into the label side in such a way that an image is produced.

LightScribe was conceived by Hewlett-Packard engineer Daryl Anderson, and the coating’s chemistry was developed by Dr. Makarand Gore, and brought to market through the joint design efforts of HP’s imaging and optical storage divisions in 2004.

It was the first direct to disc labeling technology that allowed users to laser etch images to the label side of a disc. DiscT@2 technology had been on the market since 2002, but DiscT@2 allows users to burn only to the unused portion of the data side of the disc. In 2005, LabelFlash became the main competitor for LightScribe.

Various brands manufacture the required media. Dual Layer DVD+Rs are currently the highest-capacity disc to support the technology. There has yet to be any development of LightScribe Blu-ray discs.

Companies such as HP, Samsung, LaCie and LiteOn have discontinued or are phasing out LightScribe drives as of June 2013 with only LG still manufacturing drives.

As of 26 November 2013, LightScribe.com HP’s official LightScribe website has been removed. This has been replaced with the following message:

Thank you for your interest in the LightScribe disc labeling technology running belts for women. This website is no longer active. LightScribe software and disc utilities may be found on a number of public websites easy way to tenderize steak.

As of September 2014, the website returns a 404 error.

It is speculated[by whom?] that a primary reason behind the discontinuation of a LightScribe technology (as well as the removal of LightScribe official website) is that HP started to view LightScribe as a serious competitor to their CD/DVD Inkjet printers business.

The surface of a LightScribe disc is coated with a reactive dye that changes color when it absorbs 780 nm infrared laser light. The etched label will show no noticeable fading under exposure to indoor lighting for at least two years.[citation needed] Optical media should always be stored in a protective sleeve or case that keeps the data content in the dark and safe from scratches. If stored this way, the label should last the life of the disc in real-world applications.

LightScribe labels burn in concentric circles, moving outward from the center of the disc. Images with the largest diameters will take longest to burn.

LightScribe is monochromatic, initially a grey etch on a gold-looking surface. From late 2006, LightScribe discs are also available in various surface colors, under the v1.2 specification. The etching is still in shades of grey.

It is not possible to replace a LightScribe label with a new design (as in erase the surface of the disc), but it is possible to add more content to a label that has already been burned.

The center of every LightScribe disc has a unique code that allows the drive to know the precise rotational position of the disc. This, in combination with the drive hardware, allows it to know the precise position from the center outwards, and the disc can be labeled while spinning at high speed using these references. It also serves a secondary purpose: the same disc can be labeled with the same image multiple times. Each successive labeling will darken the blacks and increase image contrast (see drawbacks). Successive burns are perfectly aligned.

Special storage precautions are necessary to prevent LightScribe discs from fading. HP’s LightScribe website warns users to “keep discs away from extreme heat, humidity and direct sunlight”, “store them in a cool, dark place”, “use polypropylene disc sleeves rather than PVC sleeves”, and also notes that “residual chemicals on your fingers could cause discoloration of the label image”. Such chemicals include common hand lotions and hair care products. Users not observing these precautions have reported[examples needed] LightScribe discs to become visibly faded within two months in the worst case. This drawback makes the technology unsuitable for applications involving continuous handling, and for such popular uses as car music compilation discs, which typically have unavoidable high light and temperature exposure. Since many disc players present internal temperatures significantly higher than room temperature, LightScribe discs should also not be left in disc players for long periods of time.[citation needed]

LightScribe discs may form a visible white powder coating. This is due to crystallization of some of the label-side coating. It is not harmful and can easily be removed with a water-dampened cloth. Wiping the disc with a damp cloth does not harm the inscribed label. At this point drinking bottles bpa free, LightScribe support has not explained which conditions lead to this reaction, nor the precautions that can be taken to avoid it.

Multiple LightScribes of the same image increases contrast, but the image quality decreases with successive burns. Noticeable contrast variations are seen in solid shades.

A LightScribe optical drive was used by Maher El-Kady, a graduate of UCLA in 2012 to successfully turn a specially prepared graphite oxide layer coated onto a DVD into graphene. El-Kady and Richard Kaner, his lab professor, used an unmodified LightScribe drive meat tenderizer tool substitute. The disc was prepared by coating the disc with an aqueous solution of graphite oxide and allowing it to dry. Areas of the coating illuminated by the LightScribe laser were turned into graphene. Various shapes can be drawn, which allowed the scientist duo essentially to laser-print an ultracapacitor on graphene using consumer-grade technology.

North Atlantic ’86

North Atlantic ’86 est un jeu vidéo de type wargame créé par Gary Grigsby et publié par Strategic Simulations en 1983 sur Apple II et en 1987 sur Macintosh. Le jeu simule, au niveau opérationnel, un conflit hypothétique entre l’OTAN et l’URSS qui, après avoir envahit l’Allemagne et la Scandinavie planifie l’attaque du Royaume-Uni. Le jeu propose deux campagnes, qui retracent l’ensemble des opérations de l’invasions, et deux scénarios qui simulent respectivement une opération de convoyage et une tentative d’invasion de l’Islande. Le jeu se déroule sur une carte représentant le nord de l’océan Atlantique où les joueurs contrôlent des unités navales, aériennes ou terrestres. A leur tour, les joueurs attribuent des missions à leurs unités, comme des opérations de combat all football uniforms, de bombardement, de transport ou de ravitaillement. L’ordinateur prend ensuite en compte ces actions et calcul le résultat des combats. Le jeu est développé par Gary Grigsby à partir du moteur de jeu de ses deux premiers wargame, Guadacanal Campaign et Bomb Alley, publiés en 1981. A sa sortie, North Atlantic ’86 fait l’objet de critiques très positive dans la presse spécialisé qui salue notamment son contexte unique, son excellent système de jeu, son niveau de détail et son réalisme et qui notent que, malgré sa complexité, le programme reste relativement simple à utiliser.

North Atlantic ’86 simule un conflit hypothétique entre l’URSS et l’OTAN qui fait suite à l’invasion de l’Allemagne de l’Ouest et de la Scandinavie par l’Armée soviétique. Les événements du jeu débutent le 7 septembre 1986 alors qu’ils planifient une invasion de la Grande-Bretagne depuis leurs bases de Murmansk, Riga, Bergen et Hambourg. Avant de lancer cette nouvelle invasion, les soviétiques se préparent à prendre le contrôle des bases de l’OTAN aux îles Féroé et en Islande afin de couper les routes maritimes vitales reliant leur cible aux Etats-Unis et ainsi priver le Royaume-Uni de tout soutien.

North Atlantic ’86 est un wargame qui simule, au niveau opérationnel, les opérations opposant l’OTAN et le l’URSS dans le nord de l’océan Atlantique. Le jeu propose deux scénarios individuels ainsi que deux campagnes. Ces dernières simulent l’ensemble des opérations et débutent respectivement le 7 septembre et le 1er novembre 1986 pour se terminer le 31 décembre de la même année. L’un des scénarios simule une opération de convoyage dans l’Atlantique Nord entre le 25 et le 30 septembre 1986. L’autre simule une tentative d’invasion de l’Islande entre le 11 et le 20 novembre 1986. Que ce soit dans la campagne ou dans les scénarios, une partie peut opposer deux joueurs ou un joueur et l’ordinateur, qui contrôle alors le camp soviétique. Dans ce dernier cas, quatre niveaux de difficulté sont proposés au joueur

Le jeu se déroule sur une carte, représentant le nord de l’océan Atlantique avec la Grande-Bretagne, la Norvège, l’Europe de l’Ouest, les îles Féroé et l’Islande, divisée en 40×40 cases rectangulaires, chaque case représentant 100 km2. Sur celle-ci, les joueurs contrôlent leurs forces navales et aériennes. Le jeu se déroule au tour par tour, chaque tour représentant 12 heures et alternant jour et nuit. Chaque tour débute par une phase d’ajustement qui permet aux joueurs de créer des détachements de navires, en regroupant des unités, ou de les modifiés en les combinant, en les divisant ou en y ajoutant de nouveaux navires. Une phase de mouvement permet ensuite aux joueurs de déplacer leurs détachements sur la carte ou de les mettre à quai. Vient ensuite la phase des opérations aériennes qui permet aux joueurs de confier des missions d’attaque, de défense ou de reconnaissance à leur aviation. Dans une dernière phase, les joueurs peuvent décider de bombarder ou de lancer des missiles sur des forces ennemies déjà détectées. Au terme de ces phases, l’ordinateur prend en compte les actions des précédentes phases, calcul le résultat des combats et assigne des renforts aux deux camps.

North Atlantic ’86 est le troisième wargame développé par Gary Grigsby après Guadacanal Campaign et Bomb Alley, publiés en 1982. Il utilise le même moteur de jeu que ces derniers. Il est publié par Strategic Simulations en 1983 sur Apple II avant d’être porté sur Apple Macintosh en 1987. La version originale du jeu contient un bug. Dans celle-ci, les îles Féroé ne sont en effet pas correctement positionné, le programme considérant qu’elles sont plus à l’Est, dans les terres, et qu’elles ne sont donc pas accessibles par la mer. Le bug est corrigé en juillet 1983 et Strategic Simulations propose alors aux possesseurs de la version originale de leur renvoyer une version corrigé en échange de la disquette contenant le programme défectueux.

A sa sortie, North Atlantic ’86 fait d’abord l’objet d’une critique très positive de Jay Selover dans le magazine Computer Gaming World. Celui-ci met tout d’abord en avant le parti prit par Gary Grigsby de ne pas inclure d’armes nucléaires dans sa simulation ce qui, d’après lui, permet au jeu de proposer un « exercice de stratégie intéressant ». Il ajoute que me jeu n’est donc pas exhaustif dans sa manière de traiter les conflits futurs, mais qu’il se révèle tout de même être une excellente et difficile simulation d’un conflit hypothétique crédible. Compte tenu de sa complexité, il conclut qu’il n’est pas forcement adapté pour les joueurs dont ce serait le premier wargame mais juge qu’il est indispensable pour les wargamers expérimentés. North Atlantic ’86 est également salué par Brian Murphy du magazine Creative Computing. Celui-ci le décrit en effet comme un « superbe monster wargame », le plus gros jamais conçu sur ordinateur, en expliquant que l’ampleur du conflit, l’étendue des forces prises en compte et le niveau de détail du jeu sont « stupéfiant ». Pour lui, Gary Grigsby est ainsi parvenu à créer un jeu « intéressant et palpitant » et une simulation « très réaliste » qui devrait satisfaire les vétérans du genre, pour qui il constitue un exercice difficile, mais aussi les débutants car il est « étonnamment facile à prendre en main&nbsp reproduction football shirts. North Atlantic ’86 fait aussi l’objet d’une critique très positive du journaliste du magazine Softalk. Celui-ci le considère en effet comme une « superbe simulation » d’un conflit futur entre l’OTAN et l’URSS qui propose, d’après lui, un « contexte unique » qui offre une vision rare des implications stratégiques d’un conflit moderne qui fait écho à des réflexions stratégiques contemporaine sur le sujet. Il note également que malgré son niveau de détail, le jeu reste jouable.

Après sa sortie en France, North Atlantic ’86 est testé en 1986 par le magazine Tilt dans un dossier consacré aux wargames. L’auteur du test estime qu’il s’agit d’un wargames « classique » tant par son sujet que pour sa réalisation. Il le considère d’un niveau « très acceptable » et conclut donc qu’il est susceptible de plaire à tous les joueurs fabric sweater.

11′30 contre les lois racistes

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

11′30 contre les lois racistes est un morceau collectif historique et fondateur du rap français datant de 1997 the perfect water bottle.

Parti d’une idée de Jean-François Richet et mené à bien par Maître Madj d’Assassin Productions  glass bottled water; produit par Why Not/Crépuscule, Cercle rouge et Assassin Productions ; Réalisé par White et Spirit. Enregistré et mixé par Spirit et Jean-Baptiste MILLET aux Studios PLUS XXX au profit du Mouvement de l’Immigration et Banlieues, association luttant alors contre la double-peine et les crimes policiers.

Le disque sera ré-édité en 2007, à l’occasion du premier Forum Social des Quartiers Populaires, auquel le Mouvement de l’Immigration et Banlieues sera partie prenante.

Début 1997, toute une partie de l’opinion se soulève contre les lois Debré qui durcissent encore les conditions de séjour des immigrés des lois Pasqua. Parmi l’indignation citoyenne, la gauche dont le Parti Socialiste, qui a lui-même été à l’origine de lois des plus répressives concernant le séjour des immigrés lorsqu’ils étaient au pouvoir (lois Deferre, Dufoix, Joxe stainless steel water, Cresson…).

Dans ce contexte, un double projet voit donc le jour : l’intervention du monde du rap sur ce débat de société d’une part, la dénonciation de toutes les lois racistes, de droite comme de gauche d’autre part.

Radio Cité (Bruxelles)

Si vous disposez d’ouvrages ou d’articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l’article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (, comment ajouter mes sources ?).

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les pratiques du projet Radio.

Radio Cité (Bruxelles) fut lancée le 21 octobre 1978. Diffusée exclusivement le week-end runners fuel belt, Radio Cité a été la première radio musicale pop-rock en Belgique how to cook tenderized steak. En fait, Radio Cité s’intègre dans la chaîne de radio belge Canal 21 de la RTBF, diffusée uniquement sur la bande FM sur la fréquence de 93.2 MHz (Canal 21). Cette chaîne avait été créée au début des années 70 sur la base du programme de FIP (Radio France). Sa mission de base consistait à diffuser un fond musical entrecoupé d’informations routières

Real Madrid Club de Fútbol Home COENTRAO 5 Jerseys

Real Madrid Club de Fútbol Home COENTRAO 5 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

.

Radio Cité fut fondée par Marc Moulin (ex-leader du groupe Telex et cofondateur du studio Synsound à Bruxelles).

Radio Cité a marqué les esprits car elle a imposé, en Belgique, un nouveau format radiophonique basé essentiellement sur des émissions musicales pop-rock entrecoupées par de brèves informations d’actualité généraliste (à heure fixe). Radio Cité innove également dans sa programmation musicale efficace, audacieuse et de qualité. Parmi les nouveautés, on retrouve aussi la play-list (liste des titres les plus diffusés), l’album du week-end, le super favori (multi-diffusé), les flashes d’information musicale (“musical news”, concoctés par Marc André) et l’habillage d’antenne (les jingles).

Les styles musicaux diffusés par Radio Cité étaient résolument modernes (rock, pop, disco, funk, new wave, blues, etc.) avec un clin d’œil aux musiques noires des Sixties produites par le label Motown.

Le programme s’échelonnait de 09h00 à 19h00 (puis de 07h30 à 19h30) les samedis et les dimanches uniquement.

En 1978, la bande FM en Belgique francophone peut se résumer à très peu de choses. En effet, seules les émissions de musique classique de la RTBF diffusées par le Troisième Programme (devenu Musiq 3 aujourd’hui) et celles de AFN Radio Shape (la radio des troupes américaines basées en Belgique) constituaient l’essentiel du paysage de la modulation de fréquence. Les «radios libres», très balbutiantes, ne diffusaient de programmes que quelques heures par semaine et pas nécessairement à jour et heure fixes. Notons qu’à cette époque, ces radios émettaient en toute illégalité avec risque de saisie à la clé.

Le vide sidéral sur la bande FM à la fin des années 70 fut, en quelque sorte, une opportunité unique saisie par Marc Moulin pour diffuser de la musique pop-rock. En effet, Moulin, après quelques séjours passés aux États-Unis et après une année passée à France Musique (Radio France), réintègre la RTBF (en 1976) la tête pleine de concepts divers et de musiques de styles différents. Il s’interroge sur le seul genre musical qu’il n’a pratiquement jamais abordé dans ses émissions (les musiques « qui marchent »). L’intuition du format FM lui vient alors à l’esprit et, avec une équipe de jeunes gens dynamiques, il lance Radio Cité.

L’équipe des animateurs de Radio Cité a accueilli des noms célèbres et moins célèbres de la radio et de la télévision belge (et autres) notamment Tania Roshlenko, Ria Marten, Nicole Lorent, Anne Goreux mais aussi Jean-Pierre Hautier, présentateur de Videogam sur la chaîne de télévision RTBF 1 et ancien directeur de La Première (radio généraliste de la RTBF) et Martine Matagne (la voix off de l’émission de télé «&nbsp germany soccer t shirt;Strip Tease »). Viendront s’ajouter à cette liste, l’Anglais Ray Cokes (qui a ensuite travaillé pour MTV, France 2 et France 4), Terry Focant et Isabelle Christiaens.

Radio Cité émettra tous les samedis et tous les dimanches en FM (mono d’abord puis stéréo) du 21 octobre 1978 au 5 janvier 1986. Ses célèbres jingles ont été créés par le groupe Telex. Le son de Radio Cité, très caractéristique (puissant dans les basses avec des filtres sur la musique et sur la parole, le tout englobé par une légère réverbération), a été développé, entre autres, par un technicien de la RTBF surnommé le «Bison des Montagnes» (alias Alain Neefs). La programmation musicale, quant à elle, était signée par le tandem Marc Moulin et Marc Francart. Une programmation principalement axée sur des musiques anglo-saxonnes et américaines à la ligne de basse bien prononcée et aux percussions sèches (selon Moulin). Radio Cité était à la base inspirée par les radios FM américaines (dixit son fondateur) et elle devait, au fil du temps, servir de modèle à bon nombre de radios FM commerciales belges.

La grille des programmes (à partir de janvier 1982) était la suivante :

Ces programmes étaient entrecoupés de jingles créés par le groupe Telex.

Prisoner of Honor

Prisoner of Honour is a 1991 British dramatic television film directed by Ken Russell and starring Richard Dreyfuss, Oliver Reed and Peter Firth. It was made by Warner Bros. Television and distributed by HBO, and centers on the famous Dreyfus Affair. Richard Dreyfuss co-produced the film with Judith James, from a screenplay by Ron Hutchinson.

The film documents the events that saw a French Captain, Alfred Dreyfus, sent to Devil’s Island for espionage near the end of the 19th century. Colonel Georges Picquart (Richard Dreyfuss) is given the job of justifying Dreyfus’ sentence

Real Madrid Club de Fútbol Away RONALDO 7 Jerseys

Real Madrid Club de Fútbol Away RONALDO 7 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Instead, he discovers that Dreyfus (Kenneth Colley) water bottle bpa free, a Jew, was merely a convenient scapegoat for the actions of the true culprit, a member of the French General staff. His attempt to right the wrong sees his military career ended and the famous French author, Émile Zola (Martin Friend), found guilty of libel.

Richard Dreyfuss stated in an interview that at one time, and before making Prisoner of Honour, he thought he was related by blood to Captain Captain Alfred Dreyfus.

Oman Air

Oman Air (الطيران العماني) es la aerolínea nacional de Omán soccer player socks, con base en su capital, Mascate. Opera vuelos regulares de pasajeros domésticos e internacionales, así como servicios locales de aerotaxi y chárter. Su aeropuerto principal es el Aeropuerto Internacional de Seeb, situado en Mascate.​

Omán Air es miembro de la Organización Árabe de Transportistas Aéreos (AACO).

La aerolínea fue fundada en 1981 como resultado de la fusión de la División de Aeronaves Ligeras de Gulf Air y Oman International Services, siendo Oman Aviation Services el nombre de la empresa resultante, la cual no comenzó a operar con su denominación actual hasta 1993. El accionariado de Oman Air se compone de accionistas individuales (43,3%), el Gobierno de Omán (33 water bottles reusable,8%) y compañías omaníes privadas (22,99%). A fecha de marzo de 2007, su plantilla era de 1.097 trabajadores.​

Oman Air planea expandir su red de destinos utilizando 2 Boeing 767 y 1 Airbus A330 alquilados con los que volará a ciudades como Fráncfort del Meno electric sweater defuzzer, Londres, Milán, Kuala Lumpur, Bangkok o Singapur.​

Estos son los Destinos que Oman Air planea añadir a su red en 2017:​

Los siguientes destinos están comunicados con vuelos operados en la modalidad de código compartido con Gulf Air.

La flota de Oman Air se compone, a 1 de diciembre de 2010, de las siguientes 23 aeronaves:​​

A fecha de diciembre de 2009, la edad media de la flota de Oman Air era de 3,4 años. Dentro de los planes de la compañía entra la compra de las flotillas de Boeing 767 de Gulf Air y Airbus A310 y Airbus A300 de Kuwait Airways una vez que estas aerolíneas reciban sus nuevos aparatos. El 2 de abril de 2007 double wall stainless steel bottle, Oman Air anunció que había encargado 5 Airbus A330-200 cuya entrega se preveía para 2009. Ciertas informaciones comentan que con la llegada de estos nuevos aviones se retirarían algunos de los 737 y todos los ATR 42-500. Asimismo, en agosto de 2007 la compañía alquiló un Airbus A330-200 para su ruta a Londres y dos Airbus A310 para los vuelos a Bangkok.​​

Ара (губа)

Ара (иногда Ара-губа) — губа в Мотовском заливе Баренцева моря. Расположена в северной части Кольского полуострова в центральной части Мурманского берега в 40 километрах к северо-западу от Мурманска. Административно относится к Мурманской области. Название происходит от саамского арред — отдыхать, находиться в покое.

Ара-губа имеет вытянутую на юго-запад узкую форму, слегка расширенную в северной части. Длина губы составляет около 11 километров, ширина — чуть более 3 километров в северной части на входе в Мотовский залив и 0,6-1,2 километра в южной и центральной частях. Длина береговой линии около 32 километров, глубина — до 159 метров в центральной части.

Берега губы крутые, скалистые, высота прилегающих гранитных возвышенностей достигает 270 метров. Утёсистый северо-восточный берег губы носит название Корабельная пахта. С возвышенностей в губу впадает ряд небольших неподписанных на карте ручьёв, а небольшая протока в крайней южной части губы соединяет её с озером Котыярви. Берега покрыты редкой тундровой растительностью, невысокие сосны и берёзы встречаются только на отлогих берегах залива. Из Ара-губы отходит несколько более мелких заливов — бухты Малая Луковая, Арская и Сковорода.

На входе в губу лежат два острова — Большой и Малый Арские, высотой 47 Lint Remover,8 и 73,1 метров соответственно и длиной 1,3 и 0,8 километра. В северной части Большого Арского установлен маяк. Кроме того, сигнальные огни расположены на вдающемся в губу с запада мысе Сковорода и на обоих берегах центральной части губы.

В настоящее время населённых пунктов на губе Ара нет what is the best way to tenderize meat. С конца XIX века до середины XX века на побережье губы находился одноимённый населённый пункт, основанный тут в 1879 году как колония Урского общества. В основном в посёлке проживали финны. Численность его всегда была невысокой и составляла 28 человек в 1928 году и 8 человек в 1938 году. Окончательно ликвидирован посёлок был в 1958 году.

В 1884—1889 годы в посёлке был расположен китобойный завод «Компании Шереметьева». Наличие китобойного завода на губе упоминается и в словаре Брокгауза и Ефрона.

Кроме того, губа Ара упоминается в ряде очерков о Кольском крае, в том числе — в «Путеводителе по Северу России» Д.&nbsp juicing a lemon by hand;Н. Островского 1898 года, в «Очерке путешествия Архангельского губернатора А. П. Энгельгардт в Кемский и Кольский уезды в 1895 году», где так же упоминается наличие китобойного завода в губе —

Упоминается губа Ара и в очерках «По северо-западу России» Константина Константиновича Случевского, путешествующего в 1884—1888 годах по северной и западной частям России в свите Великого князя Владимира Александровича в качестве журналиста-бытописателя. В очерках Случевского Арскому китобойному заводу посвящена целая глава.

Губе Ара посвящена песня Александра Розенбаума «Ара-Губа» —

PdoMap

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La bibliothèque pdoMap permet d’encapsuler les entités d’une base de données sous la forme d’objets

Seattle Sounders FC Home NEAGLE 27 Jerseys

Seattle Sounders FC Home NEAGLE 27 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. Les interactions entre les données et le moteur SGBD se font à travers cette bibliothèque qui utilise la bibliothèque PDO en tant que couche de connexion et de requettage

Maldivernes præsidenter

Denne artikel er en del af:
Politik og regering i Maldiverne

Maldivernes præsident er Maldivernes statsoverhoved og leder af landets regering. Maldivernes præsident er også den overordnede leder af Maldivernes væbnede styrker.

Præsidentembedet blev oprettet 1953 (Den første Republik 1953-54), hvorefter det blev nedlagt i 1954 og atter genindført i 1968 (Den anden Republik fra 1968).

Maldivernes nuværende præsident er Mohamed Nasheed.

     Rayyithunge Muthagaddim     &nbsp stainless steel water filter bottle;Kongefamilien      Maldivian Democratic Party